5/11/2022

#GirlsinD4D : Les femmes ont besoin d’accéder à la formation pour réussir dans le numérique, selon Élodie Akotossode

Topics
digital skills, gender digital divide
Location
Africa, Benin

Originaire du Bénin, Élodie Akotossode est un exemple pour de nombreuses femmes qui veulent faire carrière dans les TIC. Entrepreneure, développeuse de logiciels et professeure, elle est convaincue que la formation et l’éducation sont la clé pour combler la fracture numérique.

Élodie est la fondatrice de Women EdTech, un hub technologique dédié aux femmes qui propose des formations en programmation, design, développement d’applications mobiles et web, gestion d’entreprise et marketing, ainsi que des services d’insertion professionnelle. Depuis août 2021, elle préside également l’association Women in Tech Benin, qui vise à sensibiliser à la fracture numérique entre les sexes et à encourager davantage de femmes à faire carrière dans le secteur de la technologie.

Dans cette interview, la nominée #GirlsinD4D nous raconte comment elle a trouvé sa passion pour l’éducation et le mentorat des jeunes femmes dans le secteur numérique.

La découverte d’un nouveau domaine

Quand elle était jeune, Élodie ne connaissait pas grand-chose aux TIC et elle s’intéressait plutôt aux études de médecine. C’est son père qui l’a aidée à changer d’avis, lui proposant de lui acheter un ordinateur pour l’inciter à poursuivre des études en informatique.

« J’ai peut-être commencé à étudier ce sujet un peu par hasard, mais une fois que j’ai découvert ce que c’est que l’informatique et la programmation, j’ai trop aimé. Après une Licence et un Master en informatique de gestion, j’ai participé à beaucoup de réseaux, d’événements tech, de hackathons, à la fois au Benin et à l’extérieur. J’ai vraiment trouvé ma passion dans le secteur des TIC », raconte Élodie.

Après ses études, Élodie est devenue entrepreneure dans le numérique où elle a développé des solutions numériques pour des entreprises et des organisations au Bénin et à l’internationale, mais elle voulait en faire encore plus. Si elle a trouvé des opportunités et du succès dans le domaine numérique, elle voulait aider d’autres femme et jeunes à en profiter également.

Une carrière de mentor et de formatrice

Comme mentionné précédemment, Élodie s’est impliquée dans de nombreuses activités visant à créer des opportunités pour les femmes et les jeunes dans le domaine numérique. Pourtant, les débuts n’ont pas été faciles. La surreprésentation des hommes dans le secteur, le poids des préjugés, ou l’absence de mentors femmes sont quelques-uns des défis qu’elle a dû surmonter.

« Les différents témoignages des femmes sur comment le numérique les a fait monter en compétence ou a transformé leurs vies sont de réels motifs de satisfaction et d’encouragement pour moi et me poussent à porter encore plus haut le combat pour la réduction de la fracture numérique », explique Élodie.

Sensibilisation et intégration des TIC dans les programmes scolaires

Pour toucher massivement les filles et les femmes et parvenir à une adoption généralisée des nouvelles technologies, Élodie propose d’organiser des campagnes régulières de sensibilisation des jeunes filles et d’intégrer le numérique dès le bas âge dans les programmes scolaires.

Il faudrait aussi, selon elle, continuer à nouer d’autres partenariats et poursuivre l’identification des besoins des membres de la communauté afin de mieux s’appuyer sur les TIC pour apporter des réponses adéquates aux besoins des femmes dans le pays.

Pour y parvenir, elle conseille aux femmes de saisir la chance de l’existence d’un plus grand nombre de mentors féminins disponibles à les accompagner pour s’initier aux métiers du numérique.